Cet après-midi, je suis allée faire les boutiques avec mon chéri. J’ai besoin de pulls pour l’hiver, j’ai vraiment rien de présentable pour mes consultations. Il me reste un pull avec des accrocs, un sweat des années 80 que m’a donné ma mère et deux pulls légers mais pas sensationnels. Bref, ce n’est pas avec ça que je vais passer l’hiver.

Première boutique : je tente une robe à manche longue pour l’hiver. Premier couac, j’arrive pas à remonter la fermeture éclair jusqu’en haut et j’ai l’impression d’avoir un ventre rond comme un ballon. Non, non, non.

Deuxième boutique : j’abandonne l’idée de la robe d’hiver, et me reconcentre sur ma priorité : les pulls. Je ne trouve pas grand chose qui me plait, ou pas dans mon budget (c’est toujours comme ça que ça se passe n’est-ce pas ?). Et puis j’aperçois le rayon des promos. Pleins de pulls, impeccable. J’en attrape deux qui me plaisent vraiment en me disant qu’ils m’iraient certainement super bien. Je visualisais déjà des filles que j’avais vu dans la rue portant ce type de pull et je me disais alors « ça va faire trop bien, c’est carrément tendance ».

Une toute autre réalité s’est déroulée en cabine… Le premier pull me faisait des épaules de camionneur et m’aplatissait la poitrine d’une manière peu élégante. Et le deuxième me donnait un air de montgolfière, j’ai vraiment eu l’impression d’avoir pris 15 kilos en quelques instants seulement. J’ai tout reposé avec une mine déconfite.

Il m’a suffit d’un passage en cabine pour mettre aux oubliettes tous les principes d’acceptation du corps qui me tiennent tant à cœur. Ce fichu pull a tout piétiné sur son passage, l’estime de soi et tout ce qui se rapproche à l’idée de me trouver belle.

Pourquoi je vous raconte tout ça ? Parce que je suis persuadée que vous connaissez parfaitement cette situation et que je ne veux pas que vous vous en preniez à vous-même. Que vous culpabilisiez de ne pas avoir le corps qu’il faut pour porter certains vêtements, comme les pulls.

Evidemment, ce genre d’essayage peu concluant ne m’a pas vraiment ravie. Mais à chaque coup de mou, je me rappelle que je ne suis pas le problème. Toutes les femmes sont différentes et les vêtements doivent l’être tout autant. Et c’est le cas, il faut simplement trouver ce qui est adapté pour soi. Les pulls de ce magasin n’étaient pas adaptés à ma morphologie, c’est une certitude. Ca ne veut pas dire que je ne suis pas faite pour porter des pulls.

Alors le meilleur moyen pour moi de me redonner du baume au cœur, c’est d’aller voir les comptes instagram de mes blogueuses mode préférées. Et miracle, elles ont des formes et portent des pulls magnifiquement bien. Oui, il y a des pulls qui vont aux femmes plus rondes comme aux plus minces. Ce qui est top c’est qu’elles mettent souvent le lien du site sur lequel elles ont commandé leurs vêtements. C’est quand même un bel avantage.

@noelledowning

@sassyredlipstick

Bon je vous laisse, j’ai du shopping à faire.

Elsa

 

Pin It on Pinterest